Hoya : lunettes imprimées 3D Yuniku individualisées

Hoya a lancé son offre Yuniku (unique en japonais) en octobre dernier pour la réalisation de lunettes totalement individualisées en 3D. Un scan 3D morphologique du visage du futur porteur de lunettes est effectué chez un opticien grâce à quatre caméras ajustables. L'opérateur positionne ensuite deux points au dessus des oreilles du visage scanné et deux autres au niveau des pupilles pour travailler le positionnement idéal des montures et des verres. Ecart pupillaire, angle pantoscopique, courbure de la monture ; l'ensemble des données recueillies sur ce scan est ensuite envoyé chez le verrier et le prestataire qui réalise la monture en 3D.

. "Depuis 20 ans nous utilisons des outils numériques pour fabriquer le verre en fonction de la forme et de la cote des montures" explique Laurence Darbonnel, directrice Digital de Hoya France. S'attaquer à la modélisation et la personnalisation des montures semblait donc une évolution logique. "Nous proposons avec Yuniku un mélange de flux, de supply chain et d'impression 3D".

L'opticien reçoit un produit presque fini puisqu'il n'a plus qu'à régler la forme des branches des montures derrière les oreilles.

 

Visiter le site Yuniku